Vous êtes ici :

Avenir de nos territoires

La rupture au cœur de la stratégie

Un nouveau modèle d’aménagement du territoire régional est nécessaire. C’est ce qui ressort de l’état des lieux. Sur ce constat, la méthode consiste à identifier de grands enjeux transversaux, puis des éléments de rupture correspondants, de manière à faire émerger les lignes directrices du nouveau schéma régional. Ainsi sont posées les fondations des objectifs du SRADDET.

 

3 lignes directrices

LIGNE DIRECTRICE #1 : Renforcer et pérenniser l'attractivité du territoire régional.

Il s’agit ici de renforcer le rayonnement, notamment économique, du territoire

  •  en le connectant mieux au reste du pays comme au monde
  •  en soutenant ses pôles d’excellence et secteurs porteurs
  •  en renforçant son insertion dans les projets européens

 Tout en le préservant

  • en l’aménageant de manière durable
  • en préservant sa biodiversité, ses ressources, etc.

Et d’accompagner la transition environnementale et énergétique 

  • en promouvant de nouveaux modes de production et de consommation
  • en améliorant la qualité de l’air, en développant les modes de transport propres
  • en favorisant notamment le recyclage et la valorisation des déchets
Le défi consiste à trouver sa place dans une économie en mutation, dans le respect des objectifs de développement durable.

LIGNE DIRECTRICE #2 : Maîtriser la consommation de l'espace, renforcer les centralités et leur mise en réseau.

L’objectif consiste à mieux organiser le territoire

  • selon trois niveaux de centralités urbaines
  • en le rééquilibrant selon les types d’espaces
  • en confortant les centralités

Améliorer l’offre de mobilité

  • en développant l’intermodalité
  • en adaptant mieux l’offre à la diversité des territoires
  • en améliorant les infrastructures

Reprendre la main sur le territoire

  • en maitrisant le foncier, en diminuant la consommation des terres
  • en préservant ou restaurant les continuités écologiques
Le défi consiste à reconsidérer les modes d’urbanisation et à rattraper un retard considérable en matière de transports.

 

LIGNE DIRECTRICE #3 : Conjuguer égalité et diversité pour des territoires solidaires et accueillants

Il s’agit de donner à tous les territoires, dans leur diversité, les moyens de leurs ambitions

  • en les aidant sur la voie de leur développement propre, tout en les incorporant à la dynamique générale
  • en les aidant à tirer le meilleur parti de leurs potentialités

De les soutenir vers une meilleure qualité de vie

  • en améliorant l’accès au logement, en luttant contre les inégalités
  • en renforçant la cohésion sociale

De développer échanges et réciprocités entre les territoires

  • en valorisant les coopérations (eau, énergie,  transports…)
  • en favorisant le dialogue et la connaissance des territoires
Le défi consiste à se démarquer des logiques de concurrence territoriale au bénéfice des logiques de réciprocité et de coopération.

Les objectifs

Le SRADDET repose sur une stratégie régionale territorialisée matérialisée au moyen de 68 objectifs qualitatifs ou quantitatifs pour 2030 et 2050 à traduire dans les documents d’urbanisme des territoires.

Le tableau des objectifs

Le rapport

La carte au 1/1500 000 

Les règles

Le  fascicule des règles générales expose les règles prévues par la Région pour contribuer à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés et facilite leur mise en œuvre sur le territoire régional.

Quarante objectifs (sur 68) font l’objet de règles. Un objectif peut avoir plusieurs règles.

Le fascicule regroupe cinquante-deux règles et deux chapitres spécifiques pour la partie déchets.

Lien sur le fascicule des règles