Vous êtes ici :

Le parc naturel régional des Alpilles sous l’influence d’un développement périurbain

Parcs naturels régionaux

Partenariats Région-INSEE

Publié le 09 / 04 / 19

Le parc naturel régional des Alpilles est un territoire en bonne partie dédié à l’agriculture. Depuis 2010, sa croissance démographique ralentit. Le parc est confronté à un vieillissement marqué, appelé à s’amplifier. Ses résidents travaillent de plus en plus souvent à l’extérieur du parc en dépit du dynamisme économique local. Bien que la population soit en moyenne socialement favorisée, un habitant sur sept vit sous le seuil de pauvreté. Le logement individuel prédomine et les résidences secondaires se développent de façon vive depuis 2010. L’emploi local, qui croît trois fois plus vite que la population, reste marqué par le tourisme et l’agriculture mais aussi par le poids du secteur du BTP.

Emprise géographique

Bouches-du-Rhône

Mots clés

Espace protégé; péri-urbain; Portrait de territoire;

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Jérôme Caray, Virginie Mora, Insee

Propriétaires : INSEE; Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Source : Recensement de la population 2015. Les fichiers localisés sociaux et fiscaux (Filosofi) donnent des informations sur le niveau de vie, d’inégalité et de pauvreté. Les données sur l’habitat social sont issues du répertoire des logements locatifs des baille

Toutes nos études