Vous êtes ici :

Enjeux et leviers de revitalisation des centres-villes : le cas de Digne-les-Bains

Urbanisme

Les fabriques de la connaissance

Publié le 07 / 04 / 20

D’un axe de passage à un lieu de vie, valoriser l’axe médiéval sud pour redynamiser le coeur de ville de Digne-les-Bains

Quelle place pour l’axe médiéval sud dans le projet de redynamisation du coeur de ville ?

Dans la continuité d’une longue tradition d’intervention publique sur son centre-ville (succession de plusieurs OPAH), la ville de Digne-les-Bains s’est appuyée sur deux nouvelles études (l’une étude de centralité, l’autre sur le commerce) pour se porter candidate, via la Communauté d’Agglomération Provence Alpes Agglomération, au programme « Action coeur de ville » lancé en 2018 par le CGET, dans le but de poursuivre sa réflexion et approfondir son action sur de nouvelles bases.
Axé autour de 4 thèmes principaux (l’habitat, les espaces publics, le commerce et les déplacements), le projet est l’occasion pour la ville de pousser plus avant la réflexion sur un périmètre pour l’heure relativement délaissé en matière d’intervention publique : l’axe médiéval sud.
Afin de répondre à ces attentes, un groupe d’étudiants du Master 2 Urbanisme et Aménagement parcours Politiques et Projets d’habitat et de renouvellement urbain a été appelé à travailler, dans le cadre d’un atelier de mise en situation professionnelle à la valorisation de la ville historique dans son secteur sud en favorisant la qualité urbaine et paysagère du périmètre, en accord avec les besoins (à définir) des différents usagers et les différentes orientations définies par la collectivité (développement de l’attractivité touristique, amélioration de l’habitat, requalification des espaces publics, revalorisation des commerces…).


La mise en valeur patrimoniale des trois places pivots de l’axe médiéval sud au coeur du projet

Afin de proposer un projet adapté, le diagnostic conduit a permis de mettre en évidence, comme le montre la carte ci-dessous, d’une part les difficultés auxquelles est confronté l’axe médiéval sud, notamment le manque d’aération du tissu, la dégradation du bâti, le manque de porosité avec les quartiers environnants et les difficultés de déplacement au sein du quartier même ; d’autre part ses potentialités de valorisation: la présence d’espaces publics nombreux à valoriser, la proximité d’une nature multiforme, la richesse patrimoniale incarnée par une trame médiévale et des éléments bâtis nombreux.

Trois orientations de projet ont découlé de cette analyse : la nécessité de réaffirmer l’identité du noyau historique, le besoin d’intégrer l’axe sud à son environnement et l’intérêt d’améliorer le cadre de vie et le lien social. Autant d’orientations déclinées ensuite en propositions d’intervention à l’échelle du quartier d’abord (traitement des espaces publics et des déplacements), de trois lieux clés ensuite (la place Pied de Ville, la place du Mitan et le parvis de la cathédrale) pour faire de la mise en valeur du patrimoine sous toutes ses formes le support de la redynamisation d’un axe sud médiéval ainsi réarticulé au projet de centre ville.

À télécharger

IUAR Diagnostique revitalisation centre ville Digne

Télécharger le document (pdf - 99 Mo)

Emprise géographique

Digne

Mots clés

Centre-Ville

Métadonnées

Type : Ressources

Auteur : S. Bonnin-Oliveira, IUAR