Vous êtes ici :

En 2017, le seuil de l’OMS dépassé pour la moitié des résidents de la région

Pollution de l’air par les PM10

Qualité de l’air, pollutions et nuisances

Partenariat Région-INSEE

Publié le 25 / 11 / 19

Les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont très exposés à la pollution de l’air par les particules. En 2017, pour la moitié d’entre eux, la concentration en PM10 dépasse, sur leur lieu de résidence, la ligne directrice de l’Organisation mondiale de la santé. Les populations concernées résident surtout sur le littoral méditerranéen et dans la vallée du Rhône. Les habitants des grandes agglomérations sont soumis aux concentrations les plus fortes, en particulier les Marseillais. Dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes, où les niveaux de concentration sont les plus faibles, la ligne directrice est très rarement dépassée.

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Pascale Rouaud (Insee), Yann Channac (AtmoSud)

Propriétaires : INSEE, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, DREAL

Toutes nos études

Sur le même thème

Environnement, Partenariat Région-INSEE

Publié en 2022

Tableau de bord du développement durable en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le tableau de bord du développement durable a pour...

Lire la suite

Qualité de l’air, pollutions et nuisances, Partenariat Région-INSEE

Publié en 2022

Gaz à effet de serre – Les émissions reculent, la part de l’industrie reste élevée

Le pouvoir de réchauffement global (PRG), indicateur...

Lire la suite