Vous êtes ici :

La progression démographique ralentit dans les couronnes périurbaines

Territoires

Population et société

Publié le 18 / 01 / 19

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, près de neuf habitants sur dix vivent dans les grandes aires urbaines, contre huit sur dix à l’échelle nationale. Entre 2011 et 2016, la périurbanisation s’est poursuivie à un rythme moindre autour des principaux pôles urbains, à l’exception de Marseille – Aix-en-Provence. En particulier, l’essor démographique a nettement ralenti autour de Nice et d’Avignon. Dans le même temps, les grands pôles urbains ont conservé un solde naturel très favorable et leur solde migratoire s’est globalement amélioré. L’excédent migratoire de l’ensemble des communes isolées hors influence des pôles s’est en sens inverse réduit.

Mots clés

Population; aires urbaines

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Olivier Pégaz-Blanc,

Propriétaires : INSEE

Source : INSEE

Toutes nos études