Vous êtes ici :

Modélisation et analyses spatiales des pratiques actuelles et futures de mobilité partagée et de transports flexibles dans la région sud

Mobilités & transport

Les fabriques de la connaissance

Publié le 07 / 04 / 20

La région Sud, comme la plupart des régions françaises, se doit de réduire drastiquement ses émissions de polluants atmosphériques liés aux transports routiers. En complément du développement des transports publics type train, tramway, car et bus, la lutte contre l'usage et la dépendance à l'automobile est l'une des voies possibles. Au delà des mesures coercitives pour réduire la circulation en fonction des pics de pollution et une politique volontariste de sensibili sation de la population pour changer le rapport à l'automobile personnelle, on peut travailler sur le changement de pratiques en lien avec la progression des modes de transport alternatifs, dont sont partie prenante les transports flexibles et partagés.

Dans ce contexte, cette étude traite deux questions complémentaires

  • l’étude comparative de plusieurs modes de transport, flexibles et/ou partagés
  • une analyse critique des données et des méthodes d’analyse des flux en vue de l’estimation des flux générés par ces services à terme.

Les transports flexibles et/ou partagés constituent une alternative au transport régulier et fixe dans le temps et dans l'espace. Ils concernent le transport terrestre de personnes. Ils sont flexibles, car ils peuvent intervenir sur des lieux ou des tracés non prédéfinis, dans la mesure du possible. Dans notre étude, nous nous focalisons sur différents modes de transport de ce domaine, à savoir les véhicules autonomes , les transports à la demande , les véhicules d e tourisme avec chauffeur , autopartage et le covoiturage . Hormis l’analyse particulière des véhicules autonomes, largement tournés vers les nouvelles technologies connectées et l’intelligence artificielle, les services étudiés sont plutôt en phase avec l es scénarios « Bas carbone » et « Proximité » élaborés par la Mission Prospective de la  égion Provence Alpes Côte d’Azur.
En complément, notre étude liste et compare les principales données et méthodes utilisées en géographie pour estimer les flux de per sonnes, à travers, en première analyse, des recherches adaptant le modèle gravitaire aux migrations alternantes régionales. S’ajoute un état de l’art
synthétique sur les approches robustes, incluant les méthodes d’analyse multicritères et les indicateurs d ’incertitude, qui sont envisagés dans le cadre d’une action.


Le travail est constitué de différents travaux complémentaires :

  • la définition, la modélisation et l'analyse de cinq modes de transport flexible et partagé : véhicule autonome, trans port à la demande, véhicule de tourisme avec chauffeur, autopartage et covoiturage (production de 5 posters synthétiques) ;
  • l'étude de l'implantation potentielle du covoiturage sur cinq sites ruraux ;
  • la construction d'indicateurs prospectifs robustes pour l'anticipation des transports ;
  • la modélisation des flux domicile travail par un modèle gravitaire en région Sud  production d’un poster et d’un résumé long dans une conférence nationale)
  • l’analyse de l'enquête ménages déplacements de Nice/Alpes Mariti mes de 2009, concernant le covoiturage domicile travail (comparaison des flux observés et estimés par le modèle régional)
  • le recensement des transports à la demande en région PACA ;
  • le recensement d’expériences de véhicules autonomes.

À télécharger

Univ-_TransportRegion-ESPACE-JOSSELIN-31-decembre-2019.cleaned.pdf

Télécharger le document (pdf - 4 Mo)

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Didier Josselin, Alexis Marcon, Frédéric Audard, Samuel Carpentier-Postel

Toutes nos études

Sur le même thème

Economie, Urbanisme, Mobilités & transport, Santé & Sport, Partenariat Région-Agences d'urbanisme

Publié en 2022

"Vivre en ville à l'heure épidémique"

Confinements, télétravail, mesures de distanciation,...

Lire la suite