Vous êtes ici :

"Vivre en ville à l'heure épidémique"

Cahiers prospectifs N°2

Economie

Urbanisme

Mobilités & transport

Santé & Sport

Partenariat Région-Agences d'urbanisme

Publié le 17 / 06 / 22

Confinements, télétravail, mesures de distanciation, restrictions de déplacements… toutes ces mesures, pénibles pour tous, ont été vécues différemment selon le lieu de résidence. Et incontestablement moins bien par les habitants des villes que ceux de la campagne. De nombreux reportages ont émaillé toute la crise Covid montrant des citadins qui, lassés de leur appartement trop petit et leur quartier trop minéral, quittaient la ville pour se mettre au vert. Épiphénomène ou vraie tendance de fond ? beaucoup d’acteurs de l’immobilier rapportent une plus grande pression sur les marchés ruraux, à suivre dans le temps.
Mais, par choix ou par contrainte, tous les citadins n’ont pas quitté la ville. Une grande majorité s’est adaptée, en faisant aussi émerger de nouveaux usages dans la sphère privée (adaptation du logement), comme dans l’espace public (pratiques sportives de proximité, évolution des modes de déplacement…).
Côté urbanisme, les villes se sont organisées dans l’urgence (corona-pistes pour les vélos, gymnases transformés en centre de vaccination…) et sortent bousculées d’une crise qui a ébranlé les certitudes, comme celles du bien-fondé de la densité, de la mono fonctionnalité des logements…

À télécharger

Cahiers_prospectifs_-_Vivre_en_ville.pdf

Télécharger le document (pdf - 4 Mo)

Mots clés

Centre villes; Emploi; Economie; Qualité de vie; Transition numérique; Mobilités;

Métadonnées

Type : Etudes

Propriétaires : Région SUD, réseau des agences d'urbanisme

Toutes nos études

Sur le même thème

Urbanisme, Economie Territoriale

Publié en 2022

Panorama de l'emploi en ville des 118 centralités du SRADDET

L’histoire des centres-villes est étroitement liée aux...

Lire la suite