Vous êtes ici :

Baisse de l’excédent migratoire dans les Hautes-Alpes

Territoires

Population et société

Publié le 22 / 01 / 20

Dans les Hautes-Alpes, la croissance démographique a nettement ralenti. Depuis la crise de 2008, l’emploi stagne, avec une légère progression dans la zone d’emploi de Gap et une diminution dans celle de Briançon. Cependant, le taux de chômage du département reste le plus faible de la région et le taux d’activité le plus haut, en particulier chez les jeunes. La vulnérabilité énergétique, due à la taille des logements et au climat rigoureux, est l’une des plus élevées de France. L’accès aux équipements et services est inégal : si Gap est un pôle de services important, les temps d’accès aux équipements supérieurs sont plus élevés dans certains territoires éloignés de la préfecture du département.

Emprise géographique

Hautes-Alpes

Mots clés

Population; Economie territoriale

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Anton Monsef, Daniel Martinelli

Propriétaires : INSEE

Toutes nos études