Vous êtes ici :

Migrations résidentielles des 25-34 ans – Un échange équilibré de jeunes diplômés

Jeunesse

Attractivité

Partenariat Région-INSEE

Publié le 17 / 10 / 19

Dans ses échanges migratoires avec les autres régions françaises, Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille, en 2015, quasiment autant de jeunes de 25 à 34 ans qu’elle en perd : 19 200 contre 19 600. Excédentaire avec l’Île-de-France, son solde migratoire sur cette tranche d’âge est principalement déficitaire avec ses deux régions voisines continentales, plus attractives : Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie. Un jeune adulte sur cinq arrivant en Provence-Alpes-Côte d’Azur effectue un « retour au pays », revenant dans sa région natale.

Majoritairement diplômés du supérieur et occupant plus souvent des postes de cadres, le profil des arrivants tranche avec celui des jeunes adultes du même âge restés dans la région. Toutefois, entrants et sortants de Provence-Alpes-Côte d’Azur partagent exactement les mêmes caractéristiques. Les flux d’entrée et de sortie étant équivalents, on assiste donc, non pas à une fuite de « cerveaux », mais à des migrations de jeunes diplômés plutôt équilibrées entre Provence-Alpes-Côte d’Azur et les autres régions françaises.

Mots clés

Démographie; Attractivité territoire

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Virginie Mora, Sébastien Novella, Insee

Toutes nos études