Vous êtes ici :

Parc naturel régional du Verdon : Une économie présentielle dominante et des signes de fragilité sociale

Aménagement

Territoires

Parcs naturels régionaux

Partenariats Région-INSEE

Publié le 24 / 09 / 19

En 2015, 34 200 personnes vivent au sein du parc naturel régional du Verdon. La population est inégalement répartie sur ce territoire peu dense. La croissance démographique ralentit sous l’effet d’un excédent migratoire beaucoup plus modéré, mais reste vive. Près de la moitié des actifs du parc travaillent à l’extérieur du territoire et les déplacements domicile-travail sont de plus en plus nombreux. L’économie présentielle est prépondérante et l’emploi relativement peu qualifié. En particulier, le tourisme occupe une place importante dans l’économie locale et participe à l’essor des résidences secondaires. La population, relativement âgée, présente certaines fragilités : chômage fréquent, participation à l’emploi plutôt faible et contrats précaires. À l’est, les habitants sont à la fois plus éloignés des services et équipements et plus souvent confrontés à la pauvreté.

Diversification de l’économie, accès aux équipements, accompagnement du vieillissement constituent donc autant d’enjeux pour concilier préservation du patrimoine naturel et développement de l’emploi.

Emprise géographique

Parc naturel régional du Verdon

Mots clés

Démographie; Mobilité; Economie; Tourisme; Logement; Portrait de territoire; Parc Naturel Régional

Métadonnées

Type : Etudes

Auteur : Olivier Sanzeri, Carole Zampini (Insee)

Propriétaires : INSEE; Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Toutes nos études