Vous êtes ici :

La Focale #11 : Vivre dans les campagnes urbaines en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Patrimoine et paysage

Publié le 13/11/2019

La Focale revient sur le thème de la campagne à la lumière des dernières études publiées ou a paraître dans le cadre du programme d'études partenariales de la stratégie régionale pour la connaissance du territoire.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est singulière à la fois par l’importance du phénomène de métropolisation, trois métropoles représentent ainsi plus de la moitié du poids démographique, mais aussi par la forte présence de Parcs naturels, parmi lesquels huit Parcs naturels régionaux et un en préfiguration sur son territoire. Ce sont ainsi 576 000 habitants qui vivent dans les espaces r-raux de la région, dont 90% sont sous influence périurbaine. Ces territoires bénéficient de la proximité des pôles d’emploi ur-bains, d’une présence marquée de l’emploi public et de l’économie présentielle à toutes les échelles du territoire, d’un maintien de l’économie agricole et surtout dans les communes isolées, de la manne que constitue l’économie touristique. Qu’elles soient périurbaines ou plus lointaines, ces campagnes ont aujourd’hui leur propre logique de développement. Tout à la fois en dépendance avec les villes centres et les flux de la mondialisation, et en relation avec les villages, les bourgs, le monde rural et les paysages qui les environnent, elles séduisent par les manières d’être et d’habiter spécifiques qu’elles offrent à leurs résidents.