Vous êtes ici :

Le prix régional Avenir de nos territoires

Le Conseil régional souhaite encourager et récompenser les acteurs qui participent à la mise en œuvre du Schéma régional d’aménagement et de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) et a pour cela délibéré le 19 juin 2020 pour la création du prix « Avenir de nos territoires ». Le prix récompense des réalisations qui participent aux ambitions du schéma et a pour vocation l’appropriation du schéma par les acteurs concernés : Communes, Départements, structures porteuses de SCoT et de Parc naturel régional (PNR), Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI), Métropoles, qui élaborent une action qui s’inscrit dans les ambitions de la « Stratégie régionale ».

Les lauréats ont été choisis pour la 1ère édition 2021 et la seconde édition est désormais ouverte, pour candidater, voir ci-dessous.

 

LES LAUREATS 2021

Le 1er appel à candidature a été lancé en octobre 2020. Le 9 novembre 2021, le jury constitué d’élus régionaux et de représentants d’organismes extérieurs s’est réuni et a proposé les lauréats pour un vote en commission permanente du 17 décembre 2021.  Les lauréats sont les suivants :

Dans la catégorie 1 - Reconquête et confortement des centralités et leur mise en réseau : La Seyne-sur-Mer pour la reconquête du centre-ville dans une logique de développement et de rayonnement métropolitain

Descriptif : La commune porte un projet promouvant un développement exemplaire du centre-ville orienté vers le réinvestissement des espaces urbains. Il s’inscrit dans une logique de complémentarité des centres-villes de la métropole toulonnaise. S’appuyant sur le fait d’être « Opération d’intérêt régional » au titre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), sa stratégie s’articule autour de trois grands axes :

  • Un centre-ville, créateur de richesses durables au service de la croissance bleue de la rade
  • Un habitat diversifié, qui permet la mixité sociale et qui s’appuie sur la qualité de son cadre de vie
  • Un centre-ville qui affirme son ambition fédératrice pour l’ensemble des Seynois et des habitants de la métropole.

Le projet présenté contribue pleinement aux objectifs du SRADDET :

  • La commune est clairement repérée comme site à réinvestir en priorité
  • Le renouvellement urbain est l’essence même du projet
  • Le projet participe largement à une plus grande cohésion sociale et permet de réamorcer un parcours résidentiel et cela selon une approche élargie au secteur ouest de la métropole toulonnaise, et non autocentrée.

Dans la catégorie 2 - Gestion économe de l’espace : Saint-Jeannet pour ses projets en lien avec la préservation du foncier agricole

Descriptif : La commune propose 3 projets autour de sa démarche globale de préservation du foncier agricole :

  • Mise en œuvre d’une zone agricole protégée (ZAP) sur 70 ha
  • Réalisation d’un espace test agricole d'1 ha pour favoriser l’installation d’agriculteurs
  • Réalisation d'un Plan d’Orientation Agricole sur 70 ha

Le projet porté par la commune de Saint-Jeannet répond pleinement aux objectifs du SRADDET en matière de préservation du potentiel de production agricole et de développement de nouveaux modes de production et de consommation agricoles et alimentaires. En effet, la commune n’a pas seulement pris le parti de lutter contre l’étalement urbain et la dynamique d’artificialisations sur son territoire, elle a redonné une vraie ambition pour ses espaces agricoles.

Le projet est porté par la commune et s’inscrit dans une dynamique intercommunale forte, avec une forte mobilisation de la Métropole.

Dans la catégorie 3 - Modèles de développement des territoires ruraux et de montagne, 2 co-lauréats : Parc Naturel Régional des Alpilles et Parc Naturel Régional du Verdon

Parc Naturel Régional des Alpilles - Un modèle de développement rural porté par le PNR des Alpilles déployé au Paradou

Descriptif : Le Parc naturel régional a accompagné et assisté la commune du Paradou dans sa volonté de déployer un nouveau modèle d’aménagement et d’urbanisme qui soit à la fois durable et respectueux du caractère rural de la commune. Cette démarche s’inscrit en profonde rupture avec le modèle précédent qui privilégiait les lotissements pavillonnaires et la production de « produits immobiliers », avec comme conséquence une consommation foncière effrénée et une disparition des terres agricoles et du tissu agricole local.

Le projet d’aménagement mis en œuvre constitue un processus global visant à assurer un développement maitrisé de l’urbanisme, la revitalisation du centre de village, la protection des terres agricoles et la redynamisation de l’agriculture. Parmi les actions les plus emblématiques de ce projet, on retrouve :

  • Le projet de revitalisation du cœur du village : traitement des espaces et bâtiments publics, de la voirie et des cheminements, un « Bistrot de pays »,
  • La mise en place d’une opération d’aménagement et de programmation (OAP) sur une vaste "dent creuse", de près de 8 Ha, au lieu-dit « le Méindray »,
  • La mise en place d’une zone agricole protégée, pilier d’un véritable projet agricole au Paradou.

Le projet répond à de nombreux objectifs et règles du SRADDET. Il constitue véritablement un modèle d’aménagement et d’urbanisme durable et équilibré tel que le promeut la Région tout au long de sa stratégie « Avenir de nos territoires ». Le projet « urbain » de la commune de Paradou, élaboré en partenariat et appui du PNR des Alpilles et du CAUE constitue une référence de ce qui est possible de faire en matière de développement rural, avec un subtil équilibre entre accueil de population, développement du commerce, productions de logement et qualité de vie, préservation et développement de l’agriculture.

La qualité de la concertation mise en œuvre avec la population sur les différentes opérations est à souligner.

Parc Naturel Régional du Verdon - Déclinaison territoriale de la trame verte et bleue / Conforter les espaces pastoraux, préserver les terres agricoles / S'appuyer sur les pratiques agroécologiques, pastorales et forestières durables pour préserver et restaurer les continuités écologiques

Descriptif : Le Parc naturel régional (PNR) du Verdon est fortement mobilisé sur les enjeux de préservation de la biodiversité et des continuités écologiques. Il a souhaité décliner la cartographie de la Trame verte et bleu régionale (issue du SRCE et désormais reprise dans le SRADDET) à l’échelle du territoire du Parc afin de faciliter la prise en compte de ces enjeux dans les démarches de planification (SCoT, PLU) et engager des actions permettant de conforter les activités agricoles et pastorales sur les continuités écologiques majeures.

L’ingénierie du Parc a permis de finaliser la cartographie de la trame verte et bleue avec l’identification de sous-trames « forestières » et « milieux rupestres ».

En parallèle, des premières actions opérationnelles ont été engagées : implication dans la mise en œuvre d’une Zone agricole protégée sur 11 communes de la Plaine de Durance, projet CAMPAS de restauration de milieux pastoraux à partir de sites pilotes, projet de renaturation du cours d’eau Colostre, démarche agroécologique REGAIN,…

Le projet porté constitue un exemple concret et opérationnel de l’objectif 50 du SRADDET : à partir d’un travail d’identification et de cartographie de la Trame verte et bleue du territoire, différentes actions très opérationnelles ont été conduites en matière de préservation et de restauration des continuités écologiques : conforter les espaces pastoraux, préserver les terres agricoles, développer les pratiques agroécologiques, pastorales et forestières durables.

Le caractère innovant et le souci de rendre « reproductible » ce type d’opération sont à souligner.

Dans la catégorie 4 - Coopération interterritoriale : Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD) pour la création d’un itinéraire pour les modes actifs en bordure de la Durance

Descriptif : Le SMAVD s’est engagé dans la réalisation d’un itinéraire pour les modes actifs (piétons, cyclistes et cavaliers) en bord de Durance. Le SMAVD est maître d’ouvrage pour la réalisation à terme d’un itinéraire complet entre Avignon et Mirabeau en rive droite de la Durance et entre Orgon et Meyrargues en rive gauche (soit 120km).

L’itinéraire a vocation à accueillir les touristes et les résidents. L’enjeu est également de connecter l’itinéraire aux sites et villages remarquables de la région via des liaisons jalonnées.

Les enjeux identifiés par le SMAVD sont la préservation de la biodiversité, des milieux, des ressources naturelles, la qualité de l’aménagement et la découverte de la Durance, milieu encore méconnu.

Le projet met en œuvre de nombreux objectifs du SRADDET, notamment concilier l’attractivité et l’aménagement durable du territoire, ainsi que l’amélioration de la qualité de l’air, la contribution au développement de nouvelles pratiques de mobilité et le soutien de l’économie de proximité.

Le projet traversera à terme la région entre Avignon et Mirabeau, soit 120 km. Et de fait, mettra en œuvre une coopération interterritoriale de coordination de projets à l’échelle de 3 espaces SRADDET.

Dans la catégorie 5 (prix spécial du jury) - Réalisation originale en matière d’innovation : Ollioules pour le verger des gorges d’Ollioules

Descriptif : La commune a acquis une friche à l’entrée des gorges d’Ollioules et a pour projet son aménagement en verger. L’objectif est de valoriser le site par la remise en culture et la réhabilitation des ouvrages hydrauliques, tout en préservant le cadre environnemental et une gestion durable des lieux.

La démarche permettra entre autres :

  • Une exploitation agricole favorisant l’insertion sociale et professionnelle,
  • L’accueil du public pour la découverte de la biodiversité, l’initiation à l’agriculture biologique,
  • La réhabilitation des ouvrages hydrauliques existants (patrimoine historique rural).

Le projet s’inscrit dans la démarche de mise en valeur des territoires et de leur patrimoine, la préservation de l’environnement et de la biodiversité et la mise en adéquation des nouveaux modes de consommation, circuits courts, agriculture raisonnée ou biologique… et la valorisation des métiers agricoles sur l’ensemble de la filière. Cette démarche globale rend le projet innovant.

Dans la catégorie 6 (prix spécial du jury) - Réalisation originale en matière de solidarité et/ou de coopération : Communauté d’Agglomération de Sophia-Antipolis pour l'élaboration conjointe d'un SCOT modernisé valant PCAET et et d'un Plan de Mobilité

Descriptif : Le projet vise à l’élaboration conjointe d'un SCoT modernisé valant PCAET et d'un Plan de Mobilité à l'échelle de la CASA, cela en synergie avec les territoires voisins, et intégrant la trame verte et bleue en cours de finalisation et dont le périmètre dépasse les limites administratives de la CASA.

Le projet vise un aménagement équilibré du territoire et intègre des dimensions économiques, environnementales, de lutte contre le changement climatique, de réduction des consommations foncières, de solidarité entre zones rurales et espaces métropolisés, et de coopération avec les EPCI voisins.

Le projet de la CASA, est innovant, ambitieux, adapté aux contraintes et enjeux de ce territoire et correspond très largement aux ambitions affichées par la Région dans les trois lignes directrices de son SRADDET.

La démarche de coopération avec les territoires voisins est un exemple à reproduire pour renforcer la région dans ses ambitions de développement durable et dans son rayonnement international, en sortant des logiques concurrentielles qui prévalent encore trop souvent.

APPEL A CANDIDATURE 2022

Tous ces projets de grandes qualités montrent l’investissement des territoires pour mettre en œuvre concrètement le SRADDET.

Un nouvel appel à candidature est lancé pour l’année 2022.

Qui pourra concourir ?

Les communes, les départements, les structures porteuses de SCoT et de charte de Parc naturel régional (PNR), les Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les métropoles de Provence-Alpes-Côte d’Azur pourront candidater au prix.

Quels seront les réalisations ou projets éligibles ?

Les réalisations ou les projets présentés devront répondre aux ambitions de la ligne directrice LD2 qui traite de la stratégie urbaine, et de la ligne directrice LD3, qui traite de l’égalité et de la diversité entre des territoires solidaires et accueillants.

Le prix propose 6 catégories :

  • Catégorie 1 - LD2 - reconquête et confortement des centralités (renforcer les centralités et leur mise en réseau),
  • Catégorie 2 - LD2 - gestion économe de l’espace (maîtrise du foncier).
  • Catégorie 3 - LD3 - des modèles de développement des territoires ruraux et de montagne,
  • Catégorie 4 - LD3 - coopération interterritoriale (coordination de projets à l’échelle des espaces, entre métropoles ou de solidarité amont-aval).
  • Deux prix spéciaux du jury pourront également être attribués pour des réalisations originales en matière d’innovation, de solidarité et/ou de coopération.

Calendrier prévisionnel : 30 Juin 2022 : fin du dépôt des candidatures

Comment candidater ?

Le règlement, la fiche de candidature et la liste des pièces constitutives du dossier sont téléchargeables ci-dessous.

Les dépôts des dossiers de candidature s’effectuent par mail sraddet@remove-this.maregionsud.fr

Le candidat sera informé par mail et/ou par courrier de la réception et de l’acceptation de son dossier par la Région.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le secrétariat du Service Planification Régionale et Territoriale de la Délégation Connaissance Planification Transversalité :

Tél : 04.91.57.59.56 ou par mail sraddet@remove-this.maregionsud.fr